Recherche
Mots clés:
Accueil
Activités au 1er Mai 2012

Le 1 mai n'a pas toujours été la "fête" du travail et encore moins celle du muguet .
Tout démarre, à Chicago, le 1 mai 1886 où après deux ans de négociations, les travailleurs obtiennent la journée de 8 heures de travail. Hélas, ce qui aurait pu être une fête, dégénère en une sanglante manifestation: une quinzaine de policiers américains sont tués par des anarchistes (?) , suivie par la pendaison de 5 manifestants quelques mois plus tard. L'histoire heurtée et souvent sanglante du 1 mai continue, comme ce 1 mai 1891, à Fourmies où l'ouvrière - qui allait devenir tristement célèbre - Marie Blondeau, habillée de blanc, les bras chargés de fleurs est tuée par la troupe. Chacun va essayer de récupérer cette célèbre date: Lénine en 1920 mais aussi Hitler en 1933 ou le Maréchal Pétain en 1941 qui en fit une fête chômée et payée ... jusqu'à aujourd'hui où le pavé des villes résonne autant des pas des cortèges des hommes politiques que de ceux des travailleurs.

Le livre de gestion n'est pas en grande forme : ce n'est pas l'offre qui fait défaut (au contraire) mais plus la demande : assistons-nous à une mini-crise passagère ou est-ce le début d'un mouvement plus profond de transfert d'un mode d'acquisition de connaissances  vers de  nouvelles voies?

Il m'est demandé (un peu plus qu'avant ?) de délivrer quelques conférences: l'une est prévue dans les prochaines semaines au Maroc devant des chefs d'entreprise, sur le thème de l'Organisation (hier et demain): on trouvera dans la rubrique "Publication/Etudes " le premier jet de cette conférence, appelée "Retrospective et Prospective des Organisations".

Le 12 et 13 avril, comme chaque année avait lieu à BEM (Bordeaux Management School) les journées Humanisme et Gestion, bien organisées par notre ami et collègue Zahir Yanat (que j'ai connu, il y a si longtemps à Alger lorsqu'il était le "puissant" DRH de la SNM algérienne): ce fut deux belles journées avec de nombreux participants internationaux : merci à Zahir.

Dernière mise à jour : ( 01-05-2012 )
ACTIVITES AU 11 AVRIL 2012
Le colloque annuel qu'Aline Scouarnec et moi-même (aidés de la dévouée petite équipe) a eu lieu le 4 mai, comme l'année dernière, dans les locaux de l'ESSEC Défense ; cette année le thème retenue était "Prospective du Management et Management de la Prospective " (cliquez pour accéder au programme détaillé de cette journée). Cette rencontre annuelle, à la fois académique et conviviale, réunit maintenant un public fidèle et réactif avec un  nombre constant de communications de qualité qui font l'objet d'un CD et de publications diverses; il y a une espèce d'institutionalisation de cette manifestation , comme un rendez-vous un peu attendu .
A l'invitation de l'USEK, j'ai passé 3 jours à Beyrouth où je suis d'ailleurs intervenu pour présider ou animer des ateliers. Ce fut un colloque relativement impressionnant avec une forte participation internationale programme détaillé en pièce jointe); j'aime me retrouver à Beyrouth : à vrai dire c'est le Liban, avec ses contradictions, ses multiples ethnies ou religions, sa façon de vivre ensemble, en équilibre comme si les problèmes étaient à l'extèrieur. Peut-être faut-il rechercher dans son extrême diversité et implicite fragilité l'origine - l'obligation - de sa stabilité.
Intervention au Maroc, à Casablanca (où je vais au moins une fois par mois : j'ai compté 6 interlocuteurs -Institutions- fidèles), dans l'Ecole de Management de référence : l'ISCAE ; j'ai constaté une fois encore que ces étudiants en 3°cycle, très motivés n'ont rien à envier aux étudiants francais .
Inervention - je suis heureux d'y intervenir régulièrement - à L'ESSEC.
Formation permanente : une très forte majorité de cadres motivés,  curieux et ouverts qui acceptent ou demandent d'aller un peu plus loin que le simple tranfert de connaissances ... et puis quelques individualités (parfois , pas toujours ) qui ne veulent que des méthodes, outils ou recettes ; sans vouloir choquer, ces derniers me semblent ne pas avoir compris que l'ouverture d'esprit, les connaissances générales, la remise en cause des idées classiquement admises sont -c'est en tout cas ma conviction -porteuses d'avenir en général et à titre personnel . Je voudrais aller un cran plus loin : la place donnée aux outils et autres moyens de résolution de problèmes occupent, à mes yeux trop de place par rapport à la réflexion personnelle et l'acquisition des fondamentaux.
Petite mission à Casablanca et Tanger: cette dernière ville conserve un caractère fascinant: par exemple , s'il vous reste quelques sous, allez diner tranquillement dans la villa Joséphine: même si le public n'est plus le même , vous aurez un peu l'impression que le temps s'est arrêté.
Tanger est en pein bouleversement: peut-être demain le plus grand port de la méditerranée .
Je prépare deux interventions d'environ une semaine chacune, dans chacun des 2 Congo: l'ex Congo "français " (Brazaville , pour faire simple ) et l'ex Congo belge (Kinshasa ... ) : je suis content de retrouver ces deux.
pays dont le dynamisme viendra -je l'espère - à bout de la pauvreté.
Dernière mise à jour : ( 10-04-2012 )
12° RENCONTRES SUR LA PROSPECTIVE DES METIERS

Prospective du Management, Management de la Prospective
Le 4 avril 2012 à l’ESSEC, La défense

La 12° journée de prospective des métiers sera consacrée à la prospective du management et au management de la prospective. Dans le contexte actuel de mouvances plurielles, il nous a paru intéressant de nous centrer sur l’évolution du management : vers quel(s) modèle(s), quelle(s) pratiques de management allons-nous, Quels seront les profils recherchés de managers ? Le deuxième angle qui nous a semblé utile est lié au pilotage des études et recherches en prospective. Quelles sont les avenirs possibles en termes de méthodologies et de management des études prospectives ? Quels sont les enseignements possibles ? Quel est l’accueil des entreprises, des branches vis-à-vis des études prospectives et quelle est leur utilité ? 
Dernière mise à jour : ( 10-04-2012 )
Activités au 10 Février 2012
L'IAS (Institut international de l'Audit Social ) fête ses 30 ans d'existence cette année.  Je me souviens de sa naissance avec mon ami Raymond Vatier. L'idée était et est restée pertinente. Après Raymond, Jean-Marie Peretti a pris - avec grande persévérance - le relais . Sans doute certains d'entre nous pensent que la place de l'IAS n'est pas ce qu'elle devrait être.
Je ne sais trop pourquoi, alors même que le concept n'a jamais été aussi actuel : séparation de l'audit et du conseil ? , insuffisance de promotion ou de médiatisation(trop "société savante") ?

Le prochain congrès sur la diversité (un rendez-vous devenu "incontournable") aura lieu le 28 et 29 septembre dans ce port magnifique (un peu ensablé! ), vieille escale portugaise d'Essaouira. Avec George-Axelle Broussillon, nous nous sommes commis d' un article et/ou communication dont on trouvera le texte dans la rubrique "publications" Risques et limites de la Diversité". Nous qui avons tant oeuvré depuis une demi-douzaine d'années pour comprendre et accepter l'autre, dans sa diversité, il arrive que nous nous interrogions sur les ilimites, voire les risques que ce concept peut faire peser sur certaines des valeurs (universelles?). De la diversité au relativisme , il y a un (grand) pas que nous ne saurions franchir.

Dans les conseils scientifiques, comités, réunions .. les idées de sacré, d'engagement...sont de plus en plus présentes, avec ce double mouvement de vulgarisation du sacré et de sacralisation du vulgaire. Malraux n'avait pas tort !...

Déjeuner toujours aussi sympathique avec ce grand capitaine d'industrie , qui prend une fausse retraite , tant son engagement sociétal est grand: Pacifique Leclère, Président de Bolloré Energie : il y a chez cet homme la ténacité du breton , l'ouverture sociale permanente : nous le retrouverons -du moins je l'espère dans de nombreuses activités.

Présidence d'un jury de thèse à Poitiers (Directeur de thèse : Jean -Yves Duyck) d'un libanais -André Azoury- dont je crois connaître et apprécier la famille. Depuis si longtemps (cela remonte en fait à la dernière guerre, il y a plus de 60 ans, lorsqu'à Lyon, des liens tout particulier liaient la communauté académique de Beyrouth et l'Université de Lyon) le Liban et la France entretiennent des relations étroites ? Le Liban d'aujourd'hui n'est pas le Liban d'hier: à nous -pour une petite part- de maintenir nos liens précieux (la communauté maronite est remarquable): les risques d'affrontement existent entre les deux communautés: espérons que la célèbre tolérance libanaise agira une fois encore.

Comme Directeur de Collections, je me dois de détecter et accompagner des auteurs dans leur quête de publication : cela prend pas mal de temps mais constitue un moyen d'échanger et faire mieux connaître des talents.
Dans la série des "tous ...", qu'anime notre ami Jean-Marie, la sortie du denier livre (Eyrolles ) "Tous leaders " est , je crois,  un bon cru . Et puis la mise en librairie de "l'Encyclopédie des Diversités" (Editions EMS ), ouvrage collectif de plus de 600 pages.(voir les couvertures).
Dernière mise à jour : ( 12-02-2012 )
Risques et limites de la diversité
Depuis plusieurs années, nous avons été de plus en plus nombreux à lutter pour imposer le concept de diversité, de l'acceptation de (ou des) l'autre avec ses différences, sa singularité c'est à dire sa richesse spécifique. Le législateur est heureusement venu appuyer notre démarche. Certes les résistances existent encore, parfois très fortes, avec ce refus d'une équité pourtant porteuse non seulement d'une évidente éthique mais aussi d'un progrès économique et social. Ce credo en faveur de la diversité sera d'autant plus crédible -nous semble-t-il- que nous serons conscients de ses limites, voire de ses risques.
Lire la suite
Dernière mise à jour : ( 12-02-2012 )
Activités au 31 décembre 2011
Deux thèses soutenues à Caen que j'ai dirigées ou auxquelles j'ai participé:
- la première d'Annissa Ikoubel qui traite de l'anticipation dans les moyennes entreprises c'est une thèse dont le thème est original ; la moyenne entreprise dont le poids économique est fort, reste encore, malgré nos efforts, un peu le parent pauvre des thèmes traités. C'est dommage, l'entreprise moyenne n'est que rarement une structure de transition et constitue un ensemble doté de ses propres caractéristiques 
- la deuxième thèse aborde le sujet de la spécificité de la gestion des Ressources humaines dans un pays comme le Maroc; en filagramme est posée la question de la stabilité du pouvoir et régime au Maroc alors que  les autres pays du Maghreb sont en forte turbulence.
Je remarque que sauf rares exceptions, le niveau moyen des thèses a augmenté depuis ces dernières années du moins quand au processus de production des connaissances; peut-être au détriment parfois de la vigueur de la thèse elle même où le respect de la forme (indispensable ) l'emporte parfois sur le fond. Il m'est donné, environ chaque mois, d'aller travailler au Maroc: un séminaire, une intervention... Je m'y sens bien même si quelques frémissements encore peu perceptibles apportent une petite inquiétude: la présence d'une classe moyenne nombreuse et bien formée explique, sans doute en partie, la relative stabilité ? Reste que 50 % environ de la population vit encore dans les campagnes dans des conditions parfois très difficiles.
Je fais partie, comme beaucoup de mes confrères, de Conseils scientifiques ou de Perfectionnement: je constate que ces diverses grandes Structures ou Organisations prennent presque toutes conscience de la nécessité de se regrouper ou pour le moins de passer des accords de coopération, tant leur taille respective reste faible et rend leur visibilité nationale et surtout internationales faibles.
Participation à un colloque sur l'Entreprise et le Sacré, organisé par l'IGS. La "mode " de la récupération du sacré par le profane est toujours un peu suspecte: ce besoin qu'ont les Organisations de s'approprier "du sacré", elles qui sont par définition et construction profanes ....on trouvera dans la rubrique Publications/Etudes un texte "Pouvoir régulier et Pouvoir séculier" intitulé "Entreprise et sacré" qui développe cette thématique.
J'ai eu beaucoup de plaisir à aller travailler quelques jours en Guadeloupe: j'ai trouvé des cadres dirigeants de belle qualité et une convivialité empreinte de retenue: je me suis efforcé de traiter du thème de l'impact de la  Mondialisation sur la Stratégie de l'Entreprise.

Cédant volontiers à la coutume , je présente aux lecteurs de ce blog tous mes voux les plus chaleureux pour l'année 2012.
Dernière mise à jour : ( 23-12-2011 )
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 Suivante > Fin >>

Résultats 15 - 21 sur 36

Menu Principal
Accueil
Actualité
Enseignement
Expertise internat.
Prospective
Publications / Etudes
Ouvrages
Recherche
Revues
CV
- - Pratique - -
Contacts
Chercher sur le site
Liens
Favoris
Ajouter site aux favoris
Ajouter page aux favoris
Page par défaut
Imprimer la page
Inscription
Nom d'utilisateur

Mot de passe

Se souvenir de moi
Perdu votre mot de passe ?
En ligne
Il y a actuellement 22 invités en ligne
Articles associés
Copyright 2005-2010 Luc Boyer tous droits réservés
Réalisé avec Mambo, logiciel libre, distribué sous la licence GNU/GPL